Rechercher

J'ai une décision à prendre, mais je n'y arrive pas, comment faire ?

Il y a des décisions importantes qui ne sont pas simples à prendre et puis il y a celles que nous avons à prendre tous les jours. Passer le pas de la réflexion à l'action est une prise de risque. Cela nous engage sans que nous ne sachions toujours où cela peut nous mener et quelles sont les conséquences que cela peut entraîner. Mais ce pas est aussi un gage de notre capacité à assumer une responsabilité, celles de nos choix.



- Mais le problème, c'est que je n'arrive pas précisément à me décider à passer à l'action!


Lorsque l'on reporte toujours au lendemain nos décisions, c'est ce qu'on appelle la procrastination. Du latin "pro" en avant et "crastinus" demain, c'est à dire le fait de reporter au lendemain ce que nous pourrions faire le jour-même. Mais si nous ne le faisons pas, c'est qu'il y a une raison qu'il est nécessaire d'identifier, et une bonne raison sinon nous passerions aisément à l'action.


Souhaitez-vous réellement prendre cette décision? Est-ce véritablement un choix qui est le vôtre et que vous assumez ou est-ce le contexte qui vous y contraint? Dans ce cas, dans quelle mesure adhérez-vous aux contraintes imposées par ce contexte? Où se trouvent les limites de votre libre arbitre? Etes-vous en capacité de réajuster ces limites, de les repousser? Est-ce l'objet de cette décision qui vous pose problème et vous fait reculer? Mais avez-vous en main toutes les informations pour vous permettre de prendre la décision en toute connaissance de cause? Peut-être est-ce l'échéance qui ne vous convient pas? Est-ce le bon moment pour vous? Sinon quel pourrait-être pour vous le moment idéal et pourquoi?

Et il est bon d'avoir à l'esprit que de ne pas prendre de décision, peut être également un choix, une décision en soi. Quelle est alors l'intention positive qui se cache derrière tout cela?


- J'ai peur de faire le mauvais choix..


Dîtes-vous que quelque soit le choix que vous faîtes, ce sera toujours le bon, puisque c'est le vôtre. Personne d'autre que vous n'aurait pu prendre cette décision à votre place. Elle vous appartient. Et quelques soient les conséquences agréables ou désagréables, vous aurez fait au mieux, à ce moment là. Alors faites-vous confiance!


Le conseil du jour : Ecoutez-vous avec bienveillance!

Nous avons au fond de nous une petite voix intérieure, qu'on appelle l'intuition.

Apprenez à l'écouter. Que vous dit-elle? Elle est de bon conseil quand on prend le temps de l'écouter.

Pensez à la cultiver..


5 vues0 commentaire