Rechercher

Je me sens toujours débordé.e, comment faire ?

​Le temps paraît toujours plus court lorsque l'on se sent débordé.e. Mais pour avoir du temps, rien de mieux que de savoir en prendre et donc en perdre!

Cela peut apparaître paradoxal, mais cela n'en est rien.. On a tendance à paniquer lorsque l'on sent que le temps nous manque. Et c'est là précisément que l'on perd du temps.



Posez-vous, prenez le temps de voir quelles sont les tâches que vous avez à effectuer et du temps dont vous disposez. Faites une liste de tout ce que vous avez à faire, distinguez l'urgent de l'important et hiérarchisez ensuite vos priorités. Cela peut vous apparaître évident mais c'est encore mieux en le faisant et finalement très utile ! Au fur et à mesure, rayez les actions réalisées une par une.

Une fois l'ensemble des tâches réalisées, pensez à vous féliciter..

Etre bienveillant envers soi-même est un réelle ressource pour poursuivre ses efforts!

- Oui mais je ne vais jamais au bout de mes listes !


Auriez-vous préjugé de vos limites en temps, en capacité ou en motivation? Etes-vous en accord avec les tâches que vous avez à effectuer? Cela a t-il du sens pour vous? Et si vos listes étaient trop longues pour vous permettre de les réaliser dans le temps imparti? Et si vous repensiez la hiérarchie de vos tâches? Peut-être que les tâches vous sont imposées par le contexte? Et là il est légitime de se sentir pris dans un étau inconfortable. Dans ce cas là qu'est-ce qui vous empêche d'exprimer vos limites, les contraintes qui sont les vôtres, de dire "non"?


Si malgré vous vous sentez toujours débordé.e, demandez-vous quelle est l'intention positive qui se cache derrière tout cela? Quel avantage trouvez-vous à ne pas être en mesure de tout faire? Et si cela avait pour vous un effet rassurant? La sensation de vide peut être vertigineuse. Sentir l'espace-temps rempli à quelque chose de rassurant. Il y a parfois une raison bénéfique à une attitude ou une situation qui nous apparaît inconfortable, sinon ne pensez-vous pas que nous aurions mis en place depuis longtemps un axe de changement?


Le conseil du jour : Soyez bienveillant avec vous-même!

Quelles que soient vos raisons, elles sont réelles et ce sont les vôtres.

L'important est de prendre le temps de vous interroger et d'identifier ces motivations afin de retrouver un peu de sérénité et de réajuster votre organisation.

Et si vous n'aviez pas le temps de tout faire, cela serait-il si grave? Peut-être pas finalement. Nous sommes les premiers à nous mettre la pression. Alors accordons-nous un peu de bienveillance et repensons nos priorités.

3 vues0 commentaire